Quelle formation pour un parfait maquillage permanent des sourcils ?

Maquillage permanent

Vous êtes une passionné(e) de la beauté des yeux et des sourcils ? Vous avez envie de parfaire vos connaissances pour exceller dans le milieu ? Il vous faut suivre une formation en maquillage permanent des sourcils. Il s’agit d’une pratique innovante très appréciée pour les multiples avantages qu’elle met à la disposition de ses adeptes. Plus spécialement, la gent féminine qui opte pour le maquillage permanent des sourcils bénéficie d’une mise en beauté impeccable dès le saut du lit en plus de gagner un temps considérable au moment de se préparer avant de sortir. Reste à savoir quelle formation suivre pour être certain de réaliser un maquillage permanent des sourcils répondant aux attentes de la clientèle. Cet article fait le point sur ce sujet.

Continuer la lecture de « Quelle formation pour un parfait maquillage permanent des sourcils ? »

Coronavirus : y’a t-il un risque pour les animaux ?

animaux

Les scientifiques ont appris à connaître ce nouveau virus, la Covid-19, qui était encore inconnu en 2019. Les connaissances sur ce virus ont évolué ces derniers mois et sont encore incomplètes. Toutefois, nous allons vous faire part des dernières conclusions du monde scientifique sur l’éventuel danger que représenterait le Covid-19 sur le chien et le chat.

Continuer la lecture de « Coronavirus : y’a t-il un risque pour les animaux ? »

Les solutions pour faire face à une baisse de la libido chez la femme

La libido féminine désigne le désir et l’activité sexuelle. Influencées par plusieurs paramètres, toutes les femmes feront l’expérience de la baisse de libido au cours de leur vie. Cela peut causer des frustrations et peut conduire à un désintérêt total pour la sexualité. Toutefois, il ne faut pas s’inquiéter, car plusieurs solutions existent pour retrouver le désir et s’épanouir au sein du couple.

Continuer la lecture de « Les solutions pour faire face à une baisse de la libido chez la femme »

Les bienfaits du beurre de karité

Avantages du beurre de karité pur non raffiné

Le beurre de karité brut non raffiné est une riche graisse produite à partir des noix de l’arbre à karité que l’on trouve en Afrique. Le beurre de karité est épais et crémeux et a été utilisé comme produit naturel de soins de la peau et des cheveux par d’innombrables générations d’Africains.

Aujourd’hui, le beurre de karité est apprécié dans le monde entier, soit sous sa forme naturelle, soit comme ingrédient principal dans les savons, les cosmétiques et les produits de soins capillaires. La popularité du beurre est en grande partie due à sa remarquable capacité à profiter à presque tous les types et conditions de peau. Les gens utilisent souvent le beurre de karité pour traiter tout, des vergetures à l’eczéma, mais il est tout aussi précieux pour un usage quotidien qu’un hydratant pour les cheveux et la peau.

Alors que les bienfaits du beurre de karité sont de plus en plus connus, comprendre la différence entre les variétés apparemment infinies de beurre de karité peut être un défi. Chez karitedufaso, nous les avons tous vus, et après avoir travaillé avec le beurre de karité sous toutes ses formes brutes et raffinées, nous avons trouvé notre préféré à partager avec vous. Notre beurre de karité non raffiné est quelque chose de vraiment spécial. Sa texture lisse et crémeuse et son arôme doux en font un plaisir à utiliser, et sa qualité et sa fraîcheur sont tout simplement exceptionnelles.

Beurre de karité non raffiné

Le beurre de karité non raffiné de karitedufaso est fabriqué à la main selon des méthodes traditionnelles qui préservent les étonnantes propriétés naturelles du beurre. Comme tout ingrédient alimentaire ou cosmétique naturel, les propriétés et les composants actifs du beurre de karité non raffiné se détériorent après avoir été traités par une chaleur extrême et des solvants chimiques. Parce que notre beurre de karité non raffiné est produit à des températures plus basses et sans l’utilisation de produits chimiques, le beurre fini reste rempli des avantages les plus appréciés du karité.

Notre beurre de karité non raffiné commence avec des noix de karité entières. Ces noix sont ensuite bouillies pour ramollir leur coque et les graines sont retirées à la main. Les graines de karité sont craquées et grillées avant d’être moulues et pétries en une pâte épaisse. La pâte est ensuite mélangée avec de l’eau pour séparer les graisses des solides. Les graisses écrémées sont bouillies et refroidies, ce qui donne un beurre pur, frais, naturel et plein de bonté. Le beurre fini est filtré une dernière fois afin de garantir sa pureté avant d’être emballé et vendu.
Une production durable et éthique

Comme la plus grande partie du beurre de karité du monde, notre karité non raffiné est cultivé et fabriqué en Afrique. Nous travaillons avec une communauté d’agriculteurs au Ghana qui utilise des méthodes d’agriculture biologique pour cultiver, récolter et produire notre beurre de karité non raffiné. Cette communauté agricole bénéficie de la sécurité économique d’être payée au-dessus des salaires du commerce équitable, tandis que nous avons l’avantage de pouvoir offrir un produit dont nous pouvons être fiers.

La texture lisse et crémeuse de notre beurre de karité non raffiné est l’un de ses traits les plus caractéristiques. D’autres variétés peuvent parfois être collantes, granuleuses ou difficiles à gérer, mais le beurre de karité non raffiné de karitedufaso glisse facilement sur la peau, laissant un éclat lisse qui n’est pas trop gras.
Facilement absorbé et non comédogène

Une chose qui rend le beurre de karité non raffiné vraiment remarquable est sa capacité à fournir une hydratation intense sans obstruer les pores de la peau ni être trop gras. Cela rend également le beurre de karité non raffiné extrêmement polyvalent. Il peut être utilisé de la tête aux pieds, même pour les soins du visage !

Un hydratant supérieur

Par rapport à une lotion commerciale ou à un beurre corporel, la texture du beurre de karité pur non raffiné peut demander un certain temps d’adaptation. Comme il est beaucoup plus riche, il mettra plus de temps à être absorbé par votre peau ou vos cheveux. Lorsque vous vous familiariserez avec l’utilisation du beurre de karité non raffiné, n’oubliez pas que la différence de texture est vraiment une bonne chose. Les lotions et les crèmes commerciales sont généralement remplies de substances de remplissage comme l’eau et l’alcool. Bien qu’elles soient conçues pour être merveilleuses sur votre peau, leurs bienfaits sont souvent éphémères. Le beurre de karité non raffiné, en revanche, apporte une hydratation intense et des bienfaits durables !
Un arôme doux et noiseté

Le beurre de karité naturel a un arôme caractéristique qui peut aller d’inexistant dans les beurres raffinés à carrément piquant dans les beurres crus. Notre beurre de karité non raffiné offre un agréable compromis entre ces deux extrêmes.

L’odeur de notre beurre de karité non raffiné est douce. Il a un parfum de noisette et de fumée qui fond rapidement après avoir été appliqué sur la peau ou les cheveux. Cet arôme naturel, bien que relativement doux, n’est pas facilement masqué par les autres odeurs. Il est préférable d’essayer d’associer le beurre avec un ingrédient aromatique.

Cabinet dentaire : Quel matériel est nécessaire

Dans cet article, nous allons passer  en revue tout le matériel dentaire nécessaire au quotidien dans un cabinet dentaire. Si vous pensez ouvrir votre propre cabinet dentaire, si vous voulez renouveler une ligne de produit en particulier ou si vous souhaitez simplement en savoir plus. Nous vous invitons à lire la suite de cet article. 

Les instruments de base nécessaires dans un cabinet dentaire

Les indispensables : 

Miroir d’exploitation dentaire

Le miroir est un instrument dentaire essentiel nécessaire à l’exploration de la cavité buccale du patient, à la fois pour la vision directe que pour la technique de vision indirecte, mais aussi pour agir comme un séparateur buccal. Sa petite taille et sa grande adaptabilité en font un instrument dentaire de base pour une vision de travail parfaite.

Sondes dentaires : 

La sonde est l’instrument qui se termine par une pointe longue et fine et existe en deux types :

  • Sonde parodontale utilisée pour l’exploration et la mesure des poches gingivales.
  • Sonde d’exploration : C’est un instrument plus classique, mais tout aussi fondamental, utilisé pour déterminer le niveau de plaque bactérienne, de caries et autres, etc.

Pinces dentaires :

 Une pince dentaire est un instrument de base utilisé en odontologie pour une multitude de tâches : elle peut être utilisée pour séparer les tissus, les tenir, les suturer et transporter de petits objets dans la cavité buccale ou hors de celle-ci…

Alicates: 

Les alicates (style tenaille) sont des instruments utilisés en odontologie pour une multitude de traitements, en particulier en orthodontie ou en laboratoire, comme la coupe de fils et de tiges ou encore les doubles crochets, et bien d’autres. Il existe une multitude de types en fonction de son utilisation : pour couper des matériaux comme le plâtre avec différents types de pointes.

Les instruments rotatifs et les petits équipements

Les instruments rotatifs, sont composés d’instruments qui font des mouvements de rotation à différentes vitesses permettant à une fraise dentaire placée à l’extrémité de tourner sur elle-même. Pour son fonctionnement il doit être raccordé aux tuyaux de l’équipement dentaire, pour lesquels il existe différents raccords selon le type de connexion.

  • Turbines dentaires : Une turbine dentaire est un instrument rotatif entraîné par compression d’air directement à travers le tuyau de l’unité dentaire par l’intermédiaire d’un raccord. De tous les matériaux en rotation, c’est celui qui a la vitesse de rotation la plus élevée mais le couple le plus faible. Il est utilisé pour les travaux demandant une plus grande résistance au traitement, en enlevant les tissus durs de la dent, comme l’émail ou le matériel de la prothèse.
  • Micromoteurs: Les micromoteurs sont utilisés dans le traitement des tissus dentaires semi-durs. Cet instrument est connecté aux tuyaux de l’équipement dentaire avec un système de connexion variable. La vitesse et le couple sont également variables. Deux types d’instruments différents peuvent être placés sur le micromoteur : pièce à main et contre-angle.
  • Pièce à main : Ce sont des instruments rotatifs à vitesse plus basse (entre 20.000 à 40.000 tours/m) et ne sont généralement pas utilisés dans la bouche. Ils sont utilisés pour retoucher la prothèse et sont toujours rattachés au micromoteur. Enfin, ces instruments peuvent être avec ou sans lumière.

Après revue les instruments rotatifs, voyons le matériel nécessaire pour tout cabinet dentaire :

  • Lampes dentaires à photo- polymérisation : Ces lampes sont utilisées pour les matériaux dentaires photo polymérisables, en particulier les adhésifs et les composites. Ils ont une lumière ultraviolette qui agit sur les matériaux photo polymérisables, ce qui les fait polymériser et durcir en peu de temps.
  • Localisateurs d’apex : Les localisateurs apicaux sont des dispositifs endodontiques dentaires qui mesurent l’impédance, la fréquence et la résistance du matériau environnant pour localiser la longueur de travail du canal radiculaire à endodontiser.

L’importance du mobilier pour cabinet

  • Lampes de cabinet : Les lampes de cabinet sont des instruments essentiels dans les cliniques dentaires pour faire un travail correct de façon confortable. Elle est composée d’un bras et d’une tête articulée, conçue avec une surface concave qui réfléchit la lumière halogène ou LED, à une température kelvin appropriée et aussi naturelle que possible, aidant le professionnel sans se fatiguer les yeux, à identifier des couleurs réalistes lors des traitements et dans est plus confortable pour le patient. Ces lampes peuvent être fixées soit au sol ou au mur.
  • Tabourets pour cliniques dentaires : Les tabourets médicaux pour les cliniques dentaires sont un élément important, car le dentiste doit travailler aussi confortablement que possible, l’ergonomie est essentielle et un bon support de trépied est essentiel pour éviter les douleurs à long terme. En fonction du confort du dentiste ou des tâches à effectuer, il existe différents types de tabourets : avec ou sans accoudoirs, spécifiques aux salles d’opération.
  • Fauteuil dentaire avec unité dentaire : L’achat d’un fauteuil dentaire pour les cliniques dentaires peut inclure seulement le fauteuil ou former une unité entière avec l’équipement habituel de pièce à main (micromoteur, contre-angle, turbine, ultrasons, etc.) ainsi que d’autres éléments de base comme les autoclaves, distillateurs d’eau, remplissage de tasse, etc.  

Vous cherchez à en savoir plus sur le matériel nécessaire à un cabinet dentaire, suivez le lien https://www.promodentaire.com/

Difficultés à trouver le sommeil, quelles solutions ?

Trouver le sommeil

Une personne passe une bonne partie de sa vie à dormir. D’après les études sur le sujet, cela représente un tiers de sa vie, ce qui n’est vraiment pas négligeable.

Le sommeil est essentiel et surtout indispensable pour garder un bon équilibre, c’est pour cette raison, qu’il est crucial de bien dormir.

L’insomnie touche de nombreuses personnes. Des études estiment qu’environ 40 % des Français en souffrent. Ceci peut avoir un impact sur la mémoire, l’apprentissage, le métabolisme et même l’immunité (les personnes pouvant tomber malade plus facilement).

Que peut-on faire pour remédier aux troubles du sommeil ? Voici quelques pistes !

Bannir les excès durant la journée

Le temps de sommeil nécessaire varie en fonction de la personne, mais aussi de son âge. Un enfant à la naissance aura par exemple besoin de plus de temps de repos qu’un adulte d’une trentaine d’années.

Dans une majorité des cas d’insomnies, c’est le rythme de vie qui en est la cause principale. En effet, pour favoriser le sommeil, il est important de se mettre en condition et d’adopter des gestes et comportements très simples à mettre en œuvre.

Si vous passez la journée à vous reposer, il est normal que le sommeil se fasse désirer le soir. Il est donc important de bien se dépenser la journée, que ce soit en faisant des activités sportives ou simplement en prévoyant de nombreuses activités personnelles ou professionnelles.

Il est aussi important de bannir les excès, que ce soit en nourriture ou encore dans la consommation de boissons à base de caféine ou autres substances excitante.

Adapter sa soirée

Quelques heures avant le coucher, il est important d’adapter son rythme à une optique de coucher. Pour cela, il est recommandé de réduire toute agression de votre corps en réduisant l’intensité des lumières chez vous, mais aussi en bannissant dans la limite du possible tous les écrans (télévision, ordinateur, portable) de votre chambre.

Nous vous recommandons de vous mettre sous la couette 30 minutes à une heure avant l’heure du coucher. Profitez de cet instant pour des instants plus calmes comme de la lecture ou encore de la méditation. Pensez à bien tamiser votre lumière et à vous isoler du monde extérieur (en coupant votre téléphone par exemple). Vous pouvez aussi boire une petite tisane à base de plantes avant de vous coucher, celui-ci vous appartement un atout supplémentaire dans votre apaisement.

Autre point très important, si vous sentez que la fatigue pointe le bout de son nez, ne ratez pas le coche. Pensez à rapidement vous coucher et à profiter de cet instant.

Dans tous les cas, sachez que l’insomnie n’est pas une fatalité, et que si vous n’arrivez pas à y remédier avec nos astuces, nous vous recommandons d’aller en parler avec votre médecin traitant.

Comment améliorer la récupération après un entraînement sportif ?

La récupération est l’étape clé qui intervient après un effort sportif, souvent négligé ou même oublié. Cependant, elle est une partie essentielle de l’entraînement et permet aux athlètes de retrouver leurs capacités plus rapidement afin de progresser. En effet, c’est lorsque le corps est au repos qu’il progresse le plus et non pendant l’entraînement. L’entraînement est fatiguant et affaiblit le corps. Pendant la récupération, les muscles se régénèrent et s’adaptent pour être plus résistants aux efforts futurs. C’est selon ce principe d’adaptation que le corps est un peu plus fort après chaque nouvelle séance d’entraînement.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe deux types de récupération. La première est la récupération totale, c’est-à-dire le temps nécessaire pour éliminer complètement la fatigue.

Le second est la récupération suffisante, qui représente le temps minimum à prendre avant de poursuivre un nouvel effort. Elle ne sera pas totale mais le niveau de fatigue aura suffisamment diminué pour que le prochain entraînement soit bénéfique.

Il existe alors de nombreuses méthodes pour rendre cette récupération optimale et ainsi progresser plus rapidement. En voici quelques-unes.

Une alimentation équilibrée :

Une alimentation équilibrée accélère la guérison. Après un effort, les réserves de l’organisme sont épuisées. Il est important de les reconstituer dans les 30 minutes qui suivent la séance, avec au moins une collation liquide ou solide. Il est également important de privilégier les nutriments qui contribuent au bon fonctionnement de l’organisme. Par exemple, les aliments riches en glucides tels que les bananes, les dattes, les figues ou les flocons d’avoine sont essentiels pour reconstituer les stocks de sucre dans le foie et les muscles. Les protéines présentes dans les œufs, le jambon, le fromage blanc, les amandes ou le quinoa aideront à réparer les tissus musculaires endommagés pendant la séance. Enfin, même si vos besoins en vitamines sont moindres, il est nécessaire de manger des fruits, des légumes ou des graines oléagineuses comme les noix et les amandes pour aider votre corps à combattre le stress et les infections.

Si vous suivez ces conseils de nutrition, votre corps vous en remerciera !

Pour être hydraté :

L’eau est l’élément clé de la récupération. Une bonne hydratation permet de combler les pertes liées à la transpiration et d’évacuer les déchets produits pendant l’entraînement. Il est recommandé de boire 1,5 litre d’eau par jour pour reconstituer continuellement votre réserve d’eau. Cette quantité peut être beaucoup plus importante lors d’un effort intense, ou s’il fait chaud. Vous pouvez ajouter une pincée de bicarbonate de soude à votre eau habituelle pour obtenir une dose suffisante de minéraux. En cas de doute, emportez toujours une bouteille d’eau avec vous !

Dormez bien :

Il est important de dormir suffisamment pour optimiser l’efficacité de vos séances d’entraînement. En effet, le corps va connaître une phase d’adaptation et ce, uniquement pendant le sommeil. Plus précisément pendant la fin de la nuit, qui est synonyme de repos complet. Un minimum d’environ sept heures de sommeil par nuit est recommandé, mais cela peut varier selon les individus. Si vous vous sentez reposé au réveil, c’est un signe que votre corps a suffisamment récupéré.

Réchauffez-vous avant et après une séance :


L’échauffement va de pair avec la récupération. En effet, il permet au corps de démarrer progressivement et de préparer les muscles à l’effort qui les attend. Pour ce faire, rien de tel qu’un jogging de 15 minutes ou quelques accélérations successives.

Il est également prouvé que le fait de faire une activité à un rythme lent après l’entraînement est bénéfique pour la récupération du corps. Par exemple, un jogging lent de quelques minutes ou une courte séance de vélo. En effet, les déchets générés par la séance seront rejetés et le sang circulera plus rapidement qu’au repos, sans endommager à nouveau le corps.

Quelques techniques pour récupérer plus vite :

Allongé sur votre canapé, les jambes à angle droit par rapport au mur pendant 10 minutes, vous aiderez votre corps à évacuer le sang usagé. Lorsque vous revenez en position assise, remuez vos orteils pour faire circuler à nouveau le sang. Grâce à cette technique, le sang dans vos jambes sera renouvelé et votre vitesse de récupération sera augmentée. Vous pouvez coupler cela avec le flottement d’un pistolet de massage.

La deuxième technique est la récupération par le froid ou la cryothérapie. Elle consiste à faire couler de l’eau froide sur les mollets après un entraînement intense. Par exemple, à la fin de votre douche, environ 15 secondes sur chaque mollet. Les vaisseaux sanguins vont se contracter, le sang sera alors expulsé du muscle et la circulation sera fortement ralentie. Une fois le froid passé, le sang frais circule dans le muscle et la récupération est plus rapide.

Voici les techniques et les conseils les plus efficaces pour aider votre corps à récupérer rapidement après une séance d’entraînement. Vous n’êtes pas obligé de les suivre à la lettre, pour chaque séance d’entraînement, mais au moins pour les plus intenses. Si vous en connaissez d’autres, faites-nous part de vos commentaires !