Séjour gastronomique : ce que le Pérou propose aux visiteurs

La gastronomie du Pérou lui distingue des autres pays latino-américains. Elle figure parmi l’une des meilleures au monde. Grâce à un circuit évasif au cœur de cette destination, les voyageurs auront l’opportunité d’explorer ses différents trésors culturels. Parmi ces derniers, il y a les fameuses recettes gastronomiques du pays. Pour ne pas perdre une miette de cette échappée, la dégustation des menus locaux surprendra les amateurs de bonne chère.

Voyage culinaire au Pérou : de quoi satisfaire les plus fins gourmets

Du cochon d’Inde au « ceviche » en passant par l’incontournable « rocoto relleno », les plats typiques du Pérou sont un vrai délice pour les papilles. En effet, ce pays possède un art de la table hors du commun qui constitue un véritable atout touristique. Les recettes de base à déguster absolument le temps d’une escapade au Pérou sont nombreuses. Sans tourner autour du pont, le plat le plus populaire n’est rien d’autre que le « ceviche ». Il s’agit d’un met gastronomique à base de poisson. Ce dernier est à mariner avec du jus de citron vert, de l’ail, de la coriandre, de l’ail ainsi que des piments. Cette préparation se déguste en général avec de la salade et des patates douces. À noter que le poisson peut être remplacé par des fruits de mer, des saint-jacques ou encore du poulpe.

Les plats à déguster absolument le temps d’un voyage au Pérou

En plus du « ceviche », d’autres spécialités sont également à savourer au cours d’un séjour sur mesure au Pérou. En guise d’exemple, les routards ne manqueront pas de goûter au savoureux « pollo a la brasa ». Ce plat est originaire de Lima et fait partie intégrante de la tradition culinaire du Pérou. Il s’agit d’un genre de poulet grillé qui se déguste également avec des frites et de la salade. Le cochon d’Inde ou le cuy figure aussi parmi les recettes emblématiques de cette région de l’Amérique du Sud. Dans l’ensemble, ceux qui voyagent au Pérou auront l’opportunité de goûter une large sélection de plats composés de produits naturels.

Le dessert, un immanquable lors d’un voyage gourmand au Pérou

Terre de prédilection pour les gastronomes, le Pérou est une adresse de choix pour passer un voyage gourmand. En effet, la diversité des recettes péruviennes lui a permis d’être une destination par excellence pour ravir le palais. Cela étant dit, le mélange de saveurs au Pérou permet aux routards de se lancer dans une nouvelle expérience gastronomique. Les plats proposés sont tous authentiques et très équilibrés. Concernant les desserts, par exemple, ils sont tous savoureux et donnent envie d’y goûter à tout moment. Les picarones figurent parmi les plus prisés par les touristes et les locaux. Ce dessert est une sorte de beignet sous forme d’anneau à déguster avec du miel de Caña. Enfin, la « mazzamoramorada » est aussi à découvrir. C’est une boisson au goût fruité.

Prestiges voyages en Malaisie : une évasion gastronomique mémorable

Tout comme sa population, la gastronomie de la Malaisie est vraiment cosmopolite. Elle est le résultat de l’influence des cuisines de pays voisins. En effet, elle puise ses saveurs, ses couleurs et sa diversité dans les traditions chinoises, indiennes et javanaises. Donc pas besoin d’être un génie pour comprendre que les plats malaisiens sont à la fois multiculturels et délicieux. Alors, préparez à en prendre plein la vue et l’estomac pendant votre voyage au cœur de ce pays d’Asie.

Caractéristiques des plats en Malaisie

Le temps de vos prestiges voyages en Malaisie, vous constaterez que la gastronomie locale est unique en son genre. Elle se démarque notamment par ses ingrédients et accompagnements. Parmi les composants incontournables, il y a le piment, plus particulièrement les piments verts et le cilipadi. Existant en diverses couleurs, tailles et formes, cette épice est utilisée fraîche ou déshydratée par les locaux. En outre, la sauce soja et la noix de coco sont un must de la cuisine en Malaisie. Mais il y a également le belacan, la citronnelle, le curcuma, le tofu et bien d’autres encore. Tous ces ingrédients contribuent à l’explosion de couleurs et de saveurs des assiettes malaisiennes.

Quelques recettes typiques de la Malaisie

Au cours de votre séjour gastronomique dans ce pays d’Asie, vous remarquerez que certaines recettes sont plus célèbres que d’autres. C’est par exemple le cas pour le « nasilemak ». Les autochtones et même les étrangers le considèrent comme le plat national. Cette merveille culinaire est à base de riz et de lait de coco. Le tout est ensuite cuit dans des feuilles de pandan. Il n’est pas rare que des concombres, de la sauce sembal et des œufs durs sont ajoutés au nasilemak. Ce plat se mange au petit déjeuner, au déjeuner ou au dîner, selon tout un chacun. Il est présenté dans une assiette ou emballé dans une feuille de bananier.

Par ailleurs, il est impossible de parler de la cuisine malaisienne sans évoquer le « char kwayteow ». Il s’agit sans nul doute de l’une des recettes de nouilles les plus répandues du pays. Ce plat est composé bien évidemment de nouilles plates de riz, de crevettes et d’autres fruits de mer. Mais d’autres ingrédients entrent également dans sa préparation. Il y a notamment les germes de soja, les œufs, la sauce soja et les ciboulettes. Le tout est ensuite sauté dans un grand wok chinois. Bref, le « char kwayteow » est un délice immanquable en Malaisie.

Comment se comporter à table en Malaisie ?

Le temps de vos séjours en Malaisie, vous serez certainement invité à manger chez les locaux. Aussi, vous devez savoir qu’il existe certains gestes à banniret d’autres à adopter. Par exemple, quand vous irez déjeuner ou souper chez les Malaisiens, évitez de vous moucher ou d’éternuer à table. Vos hôtes risqueraient de vraiment le prendre mal. Par contre, faire du bruit en mangeant est en quelque sorte une démonstration de respect envers eux. N’oubliez pas également qu’utiliser la main droite à table est vivement conseillé. En effet, dans ce pays, la main gauche est considérée comme impure. En outre, dans un restaurant, n’hésitez pas à laisser un pourboire pour démontrer votre bonne éducation et votre satisfaction.

Qu’est-ce qu’un défibrillateur automatisé externe (DAE) ?

Le DAE est un appareil léger et portable permettant d’envoyer des chocs électriques en cas d’arrêt cardiaque soudain ou ACS. Les chocs délivrés par le DAE sont justement censés rétablir le rythme cardiaque normal.

Un outil pour prendre en charge un ACS

L’ACS survient lorsque le cœur subit des dysfonctionnements conduisant à une arythmie. Si ce n’est pas pris en charge dans les minutes qui suivent, cela peut vraisemblablement causer la mort de la personne.

La plupart des arrêts cardiaques soudains résultent d’une fibrillation ventriculaire. Celle-ci se caractérise par un rythme cardiaque rapide et non synchronisé. Le cœur doit être défibrillé sur les chapeaux de roue, car les chances de survie diminuent de 7 à 10 % pour chaque minute passée sans que le rythme cardiaque normal soit rétabli.

L’importance des DAE

Les défibrillateurs automatisés externes permettent au grand public de prendre en charge des urgences médicales nécessitant une défibrillation. Appeler les secours, effectuer une RCP et utiliser le DAE sont les trois gestes qui peuvent sauver la vie d’une personne en ACS.

Comment fonctionne le DAE ?

Un ordinateur intégré vérifie le rythme cardiaque de la victime par le biais d’électrodes adhésives. L’ordinateur calcule pour déterminer si la défibrillation est nécessaire. Si c’est le cas, une instruction vocale vous invite à envoyer les chocs électriques.

Ces chocs assomment momentanément le cœur et arrêtent toute activité. Cela permet en fait au cœur de battre à nouveau normalement. Il est important de rester attentif aux différentes instructions données par le DAE.

Qui peut utiliser le DAE ?

Des personnels non médicaux formés à la réanimation cardiopulmonaire peuvent se servir du défibrillateur automatisé externe. C’est le cas, entre autres, des policiers, des chauffeurs de taxi, des personnels de bord ou des agents de sécurité. On constate par ailleurs que la plupart des modèles de DAE sont destinés au grand public. Leur utilisation est d’autant plus facilitée que les instructions visuelles et/ou vocales permettent de réagir comme il se doit face à une personne en arrêt cardiaque soudain.

Certes, une formation spécifique à l’utilisation du défibrillateur n’est pas nécessaire. Force est tout de même de constater que les stages de secourismes proposés par des organismes comme la Croix-Rouge permettent de limiter les erreurs de manipulation.

Pour consulter de plus amples informations autour de la thématique, vous pouvez visiter le compte twitter de le défibrillateur.

Où les DAE devraient-ils se trouver ?

Les ambulances en ont forcément, de même que les véhicules des pompiers. On devrait aussi en trouver dans les véhicules de police et de gendarmerie. Les DAE doivent aussi être présents dans les zones publiques telles que les salles de sports, les centres commerciaux, les aéroports, les avions, les entreprises, les centres de conférence, les hôtels, les cafés et restaurants, les écoles ou encore les cabinets médicaux. Leur présence est aussi nécessaire dans des lieux privés où se réunissent un grand nombre de personnes.

Restauration à domicile : Comment ça marche ?

De plus en plus de restaurants font appel à des prestataires externes pour assurer la livraison de repas-plateaux au domicile de leurs clients. Le marché est aujourd’hui en pleine expansion, partout en Europe. Les consommateurs y trouvent leur compte forcément. Car ils ne choisissent pas forcément des restaurants qui sont près de leur domicile, mais tout simplement parmi leurs restaurants préférés. Les coursiers à vélo sont évidemment en première ligne pour la livraison des commandes.

Commander son repas en ligne

Le consommateur passe sa commande sur le site web, ou parfois via la page Facebook, de son restaurant préféré. La concurrence fait bien les choses, parce que le design des sites des restaurants sont tous très attractifs. Les plats sont soigneusement présentés, avec des visuels de grande qualité.

Les pages sont par ailleurs intuitives et ergonomiques. Le client peut facilement choisir parmi les spécialités offertes par le restaurant. Peu importe qu’il habite à Paris, Genève ou Berlin, il peut commander rapidement un repas italien, français, américain ou indien ; on lui donne aussi un large choix de desserts, de plats végétariens ou halals, etc.

La plupart des services de livraison de repas à domicile promettent une livraison en moins d’une heure. Mais comment donc fonctionne ce système ? Et surtout comment s’organisent les coursiers ?

La livraison par les coursiers à vélo

La restauration à domicile est certes un secteur en plein essor, mais c’est surtout un secteur ultraconcurrentiel. Les acteurs s’attèlent tous à respecter leurs engagements, à commencer par la rapidité des livraisons.

Concrètement, les itinéraires des coursiers à vélo sont tous géolocalisés. Cela permet à l’entreprise de synchroniser leurs livraisons avec les commandes reçus d’une minute à l’autre. De fait, c’est le coursier le plus près du consommateur qui « accepte », via une application dédiée, la commande.

Cette même application permet en même temps au client de suivre le trajet de son livreur. Le suivi fait d’ailleurs partie des promesses de l’ensemble des acteurs de la restauration à domicile. Le coursier vélo à Genève comme dans d’autres villes européennes arrive généralement à destination en une demi-heure ou 40 à 45 minutes après la commande, pour les trajets plus longs.

Des livraisons à domicile ou en entreprise

« Livraison à domicile » est une expression générique, qui recouvre la livraison de repas-plateaux à l’adresse indiquée par le consommateur. Généralement c’est son domicile. Mais les coursiers ont aussi à se rendre dans les locaux d’entreprise pour livrer les déjeuner des employés. D’une certaine manière, cela contribue à externaliser les services de cantine.

Les bienfaits des compléments multivitaminés sur notre santé

Les professionnels de la santé nous recommandent de manger équilibré, de pratiquer une activité physique, de limiter la consommation d’alcool et de tabac. Ils n’oublient pas de signaler l’importance d’avoir un sommeil de qualité pour la santé. Ce sont des conseils simples et pleins de bons sens. En même temps, qui n’a jamais eu besoin d’un coup de pouce pour attaquer une nouvelle journée ou pour gommer la fatigue ? Ce besoin est d’autant plus important que nos journées peuvent parfois être stressantes ou rythmées. C’est là que nous avons besoins des compléments multivitaminés.

Quels sont les apports des multivitamines ?

Les multivitamines servent essentiellement à booster les capacités de notre organisme à se régénérer, parfois aussi à renforcer notre défense immunitaire. Elles ont un impact positif non négligeable sur notre santé et par conséquent, sur notre bien-être.

Concrètement, le calcium et la vitamine D ont des effets bénéfiques sur la santé des os et des articulations – ils permettent en même temps de réduire les fatigues ou les douleurs osseuses ou articulaires.

Il a par ailleurs été prouvé que l’acide folique réduit les anomalies congénitales, que la vitamine B est essentielle pour la régénérescence de l’organisme et les fonctions neurologiques.

Des travaux scientifiques démontrent également que le magnésium aide le corps à se détendre, que les antioxydants que contiennent les compléments multivitaminés préviennent certains cancers.

Quant à la vitamine C et au zinc, ils sont connus pour renforcer notre système immunitaire.

Quand faut-il prendre des multivitamines ?

Si vos journées sont particulièrement éprouvantes et génératrices de stress, les compléments multivitaminés peuvent aider votre organisme à se régénérer. Bien entendu, les multivitamines ne sont pas censées agir seules. Comme leur appellation le laisse clairement entendre, elles viennent en complément de nourritures saines et équilibrées.

Mais privilégiez surtout des multivitamines naturelles. Il faudrait qu’elles soient notamment sans allergènes, colorants artificiels ou additifs. Pourquoi opter spécifiquement pour des compléments multivitaminés naturels ? Tout simplement parce qu’ils ont une meilleure biodisponibilité. Par ailleurs, les multivitaminés comme Viptamine Forte, apportent un éventail de vitamines, de minéraux et de phytonutriments. A cela s’ajoute des antioxydants naturels, différents oligoéléments ou encore des protéines bios.

Cigarette électronique : les réponses à vos questions

La cigarette électronique a beau exister depuis quelques années maintenant, les scientifiques manquent toujours de recul pour confirmer si oui ou non, elle est réellement nocive. En effet, toutes les études menées sur elle n’ont pu apporter des réponses claires ce qui fait qu’ aujourd’hui, on avance encore à tatillon quant à son utilisation. Pour dissiper les doutes qui vous animent encore, voici quelques-unes des questions auxquelles nous vous donnons quelques éléments de réponse.

Quel est le principe général de la cigarette électronique ?

La cigarette électronique a pour principe de produire de la vapeur à partir d’un e-liquide. Il en existe plusieurs types sur le marché, donc à vous de trouver le meilleur et le top e-liquide en fonction de vos goûts personnels.

Pour que ce liquide se transforme en vapeur, le dispositif le réchauffe par le biais d’une résistance laquelle est chauffée par une batterie ou des accus.

La cigarette électronique est-elle efficace pour arrêter de fumer ?

Pour une grande majorité de fumeurs, elle a été une aide précieuse, mais pour d’autres, non. Face aux bons résultats obtenus, on peut toutefois confirmer qu’elle est bien une alternative plus saine au tabagisme et pour cause :

  • Elle ne produit pas de goudron, de monoxyde de carbone et de particules fines étant donné l’absence de combustion
  • Elle n’engendre pas de dépendance étant donné que l’e-liquide utilisé ne contient pas forcément de la nicotine. Et même lorsqu’il en contient, son taux est limité justement pour ne pas induire la dépendance. Toutefois, il reste conseillé de ne pas en abuser, car les effets à long terme de l’e-cigarette et donc des e-liquides restent encore méconnus
  • Elle ne pollue pas l’atmosphère : contrairement à la fumée qui pollue l’air et est nocive aussi bien pour les fumeurs qui l’inhalent que pour les non-fumeurs exposés à la fumée secondaire, la vapeur rejetée par les vapoteurs n’est pas polluante. Toutefois, puisqu’on ne connaît pas encore ses réels méfaits, il est conseillé de ne pas y exposer les enfants, les femmes enceintes, les personnes malades ou vulnérables et même les animaux domestiques

La cigarette électronique est-elle un médicament ?

Même si certains professionnels de la santé pensent qu’elle peut prétendre au titre de médicament, aucun fabricant n’a encore revendiqué ce titre. C’est pour cela qu’elle est aujourd’hui encore considérée comme un produit de consommation courante et qu’elle est interdite de vente dans les pharmacies.

La cigarette électronique est-elle un substitut nicotinique ?

Non, l’e-cigarette ne peut être considérée comme un substitut nicotinique tout simplement parce que son e-liquide ne contient pas forcément de la nicotine.

On la qualifie plutôt d’alternative au tabac, car elle permet d’en reprendre les gestuels et de retrouver les mêmes sensations offertes par la clope traditionnelle.

La cigarette électronique est-elle néfaste pour la santé ?

C’est sur ce point que toutes les études sont axées. Certaines d’entre elles ont déterminé que le dispositif électronique engendrait quelques soucis de santé, mais jusqu’ici, rien de grave et d’irrémédiable n’a été détecté. Néanmoins, il convient de faire attention et d’éviter d’en abuser.

Parmi les risques qu’on lui rattache, on peut citer :

  • L’infarctus: c’est une étude américaine qui a fait le lien entre le vapotage et l’infarctus surtout chez les femmes. Selon elle, les « shoots » qui parviennent aux vaisseaux sanguins entraînent forcément une réaction à leur niveau et peut engendrer l’infarctus lorsqu’ils sont trop brutales. Même si cela a été mise en exergue, on manque encore de recul pour l’officialiser
  • La déshydratation: cela survient surtout chez les anciens fumeurs en plein sevrage tabagique. En effet, pour oublier le tabac, ces derniers ont tendance à vapoter plus fréquemment or, le glycérol (propylène glycol) contenu dans l’e-liquide assèche les muqueuses. Il faut souligner que cette substance n’est pas toxique pour l’organisme, mais elle a cette fâcheuse tendance à assécher la bouche, la gorge, voire tout le corps surtout lorsqu’on en abuse. Une déshydratation se reconnaît facilement par une fatigue intense, une peau très sèche, des yeux secs, une urine colorée, une sensation de soif, une constipation, …
  • La perte de goût : rassurez-vous, on ne vous parle pas de l’agueusie qui se traduit par une perte définitive du goût, mais d’une perte passagère. Cela se remarque chez tous les fumeurs ainsi que chez certains vapoteurs ayant tendance à abuser de la vape. Cette perte du goût est causée par la fatigue des papilles. Heureusement, elle disparaît au bout de quelques heures, mais perdure par contre chez les fumeurs qui ne retrouvent le sens du goût qu’après un sevrage total. Pour faire passer rapidement cette perte de goût, diverses astuces existent comme utiliser des e-liquides mentholés, mais il suffit parfois tout simplement de cesser de vapoter pendant quelques heures

Et toujours en termes de santé, il faut souligner que le vapotage est sain pour les anciens fumeurs, mais peut être néfaste pour les débutants.

Est-il possible de vaincre le cancer naturellement ? Comment ?

Le nombre de personnes atteintes du cancer ne cesse pas d’augmenter autant dans l’hexagone que dans n’importe quelle partie du monde. Ce ne sont pas les raisons de cette éventualité qui manquent : utilisation excessive des pesticides, nourritures industrialisées, la sédentarité, le stress, etc.

Pour traiter cette maladie, diverses méthodes ont été et continuent d’être développées, pour ne citer que la chimiothérapie, les médicaments, etc. Ce que nous allons parler dans cet article sont les techniques naturelles pour vaincre le cancer.

Les plantes qui permettent de lutter naturellement contre les cellules cancéreuses

  • L’artémisine

Suite à de nombreuses études scientifiques, on a pu prouver qu’une substance contenue dans l’armoise annuelle, qui est l’artémisine, dispose des pouvoirs de détruire en un rien de temps environ 30 % des cellules cancéreuses pulmonaires. Elle est encore plus efficace si elle est combinée avec du fer. Elle peut effectivement éliminer jusqu’à 98 % de ces cellules en une dizaine d’heures.

  • Le lapacho

C’est une plante qui aide l’organisme à lutter efficacement contre les tumeurs les plus torrides comme les carcinomes de Walker. En plus de réduire ces tumeurs, le lapacho peut les éliminer radicalement. Nombreux sites qui montrent comment vaincre le cancer en conseillent vivement.

 

  • Le corossol

En 1996, un scientifique nommé Jerry L. McLaughlin a prouvé que des acétogénines contenues dans le corossol sont largement plus puissantes que l’adriamycine. Il est à noter que cette dernière est une substance très utilisée en chimiothérapie cancéreuse. Le corossol est alors une solution naturelle efficace pour traiter les cancers du sein, du côlon, du pancréas, du foie, de la prostate et du poumon.

  • Les racines de pissenlit

Il n’y a rien de mieux que les effets cytotoxiques des racines de pissenlit pour éradiquer jusqu’à 96 % des cellules responsables du cancer du sang (la leucémie myélomonocytaire chronique). L’élimination se fait en seulement 48 heures après assimilation.

  • Le chanvre

Savez-vous que le chanvre permet également de lutter contre les cellules cancéreuses ? Eh bien oui. Pas mal d’études scientifiques ont mis en évidence que les cannabinoïdes contenus dans le cannabis évitent le cancer en éliminant les cellules endommagées de l’organisme. Par la même occasion, ils protègent les cellules qui sont en bonne santé.

L’alimentation : une manière naturelle de vaincre le cancer

L’alimentation est une chose à voir de près si on veut vaincre le cancer. Il faut qu’elle soit la plus naturelle possible. En général, le cancer est provoqué par la fonction mitochondriale qui entraîne certaines mutations génétiques. En adoptant un mode d’alimentation saine, vous pouvez améliorer cette fonction. Consommez moins de sucres, de glucides nets et davantage de graisses saines.

Un certain docteur Laurent Schwartz a réuni des preuves pour justifier les effets de la combustion du sucre sur la multiplication anarchique de cellules. Cette hypothèse a été approuvée par la suite par de nombreux scientifiques du monde.

Le régime cétogène est ainsi le plus conseillé. Pour ce faire, vous devez réduire exponentiellement votre consommation de glucides, soit 20 à 50 g/jour. Mangez plus de fruits, d’œufs, d’olives, d’avocats, de coco, de légumes, etc.

Aperçu sur la dermographie et le remodelage des lèvres

Le maquillage permanent concerne tous les aspects du visage, du front au menton. Même les moindres parties sont concernées, comme les cils ou les lèvres. Ainsi, il peut s’agir de la restructuration des sourcils, de mieux souligner les yeux, de remodeler les lèvres, les recolorer jusqu’à les repulper pour les rendre encore plus belles. Le maquillage permanent est basé sur une technique de tatouage qui nécessite beaucoup de soin et de précision.

Le principe de la dermographie pour les lèvres

Le maquillage permanent s’appuie sur la dermographie. Il s’agit ici d’introduire dans le derme des pigments minéraux qui donneront une coloration visible par transparence. Pour redonner du volume ou de la couleur aux lèvres, la dermographie est utilisée. Elle permet également de corriger d’une manière optimale toutes asymétries éventuelles. Il suffit donc d’implanter des pigments organiques et le tour est joué.

Pour le remodelage des lèvres, la dermographie est associée avec de l’acide hyaluronique afin d’obtenir un meilleur résultat. L’opération dure environ 1 heure. Après une désinfection du visage, le pigment est implanté dans les lèvres à l’aide d’un stylo dermographique. La durée d’une pigmentation varie entre 2 et 3 ans. Durant toute l’opération, le travail du tracé et de la couleur est très important afin d’obtenir un résultat parfaitement esthétique pour que les besoins et attentes de la patiente soient réalisés.

Pour le soin de ses lèvres, il faut certains outils disponibles auprès d’un fournisseur maquillage permanent, comme MMPSHOP, à consulter sur internet.

Les différents traitements pour remodeler les lèvres

Des femmes sont amenées à recourir au remodelage des lèvres pour les repulper grâce à l’injection d’acide hyaluronique pour des raisons précises. Il se peut qu’au fil du temps les lèvres s’amincissent et leur couleur s’estompe. Également, des ridules péribuccales peuvent apparaître. Ici, il faut noter l’effet du tabagisme et des expositions solaires. Enfin, certaines personnes ont des lèvres très fines dès leur enfance et elles désirent les repulper. L’objectif visé est de redonner forme aux lèvres pour leur donner un nouveau look, mais aussi à l’ensemble du visage.

Les traitements consistent en :

  • une analyse soigneuse de l’anatomie de la zone ;
  • une application d’une anesthésie locale pour un meilleur confort de la patiente ;
  • une désinfection du visage ;
  • une injection de l’acide hyaluronique en fonction du résultat souhaité : ourlet de la lèvre, dans la lèvre, directement dans les ridules, ou au niveau des commissures.

De par les injections d’acide hyaluronique, le volume perdu est récupéré pour les lèvres, tout en faisant disparaître les ridules d’une manière sûre et naturelle. Résultats : la couleur de la lèvre est ravivée, ses contours plus nets et équilibrés, sans une démarcation visible entre l’ourlet et le voile. Enfin, des lèvres belles à croquer dans un visage sublime.

A quoi sert le développement personnel ?

Le développement personnel est une discipline qui se base sur l’être, la conscience de l’homme pour dépasser les obstacles qu’il  rencontre dans la vie quotidienne. Elle nous apprend que rien ne dure, que tout est amené à changer, à se transformer et même à disparaître car c’est la loi inéluctable de la vie.

Elle nous apprend à se relever, à être fort face à l’adversité, à être plus conscient de la réalité, à faire face au contraintes de la vie, à progresser, à avancer sans se retourner et surtout à apprendre de nos erreurs.

Il faut savoir que toutes les transformations dans la vie de l’homme a pour base, sa confiance en soi, en ses capacités, en ses prises de conscience, qu’il y a toujours d’autres chemins, d’autres alternatives et surtout qu’il y a toujours un autre bonheur possible.

« Détruis-toi pour te connaître. Construis-toi pour te surprendre. L’important ce n’est pas d’être, mais de devenir » Franz Kafka.

L’être  face au monde 

Le plus important dans le coaching de confiance en soi à Paris est la transformation, la construction de soi et de son avenir en tirant des leçons de ses expériences passé.

« Un gagnant est un rêveur qui n’abandonne jamais » Nelson Modela.

Mais comment avoir confiance en soi ?

La vraie question est de connaître les causes, les expériences et les blessures  personnelles, qui ont conduit à un manque de confiance en soi pour pouvoir les dépasser et s’épanouir.

Nous allons voir les techniques qui nous permettent de construire une confiance en soi :

  1. Commencer par bannir les discours banalisant, employer des formes de discours positif pour se convaincre qu’on est capable afin de ne plus vivre dans le passé. Hobbes a dit dans ce sens : « ne regarde pas la grandeur du mal passé, mais la grandeur du bien à venir ».
  2. Trouver la paix intérieure et arrêter d’être submergé et guidé par nos émotions  et être raisonnable et modéré dans nos rapports avec l’autre et se méfier de notre égo. En effet, pardonner à nous-mêmes et aux autres leurs erreurs nous permet d’avancer  et de nous réconcilier avec nous-mêmes car la haine et la rancœur sont des émotions destructrices.
  3. Apprendre à lâcher-prise et vivre l’instant présent dans l’ici et le maintenant, et se libérer des émotions négatives  pour que nos problèmes ne prennent pas le contrôle de notre vie.
  4. Gérer le stress, être optimiste, positive et confiant. Avoir la certitude que quelque chose de bien va se passer.
  5. Avoir de l’estime pour soi-même, connaître ses capacités et ses limites et être reconnaissant de ce qu’on a.
  6. Changez votre manière de vivre et reconnaître ses erreurs et les éviter à l’avenir.
  7. Savoir qu’il n’y a pas d’échecs  dans la vie mais des obstacles à franchir. Aller vers autrui pour voir d’autres expériences, d’autres relations
  8. Donner sens à sa vie en se fixant  des objectifs à atteindre.
  9. Croire qu’on est l’unique constructeur de sa vie et qu’on doit retrouver l’énergie pour pouvoir avancer
  10. Clore les anciens cycles qui n’ont plus de place dans notre vie pour construire la nouvelle personne que vous serez.
  11. Pratiquer la pensée positive pour s’encourager à atteindre ses objectifs
  12. S’affirmer et rester soi-même tout en étant capable d’exprimer ce qu’on ressent et avoir de l’empathie
  13. Développer son intelligence  émotionnelle, être en harmonie avec soi-même et avec les autres, dire clairement ce qu’on veut sans peur ni méfiance.