Comment se déroule un implant capillaire ?

Il n’y a pas que les hommes qui peuvent bénéficier des micro-greffes des cheveux. Plusieurs femmes ‘orientent vers cette technique pour retrouver une chevelure au top. On distingue 2 méthodes qui consistent à prélever des greffons pour ensuite les réimplanter aux endroits souhaités. Comment se déroulent ses différentes interventions ? Voici une présentation de ces techniques.

Déroulement de la technique dite FUT

L’acronyme FUT est désigné par : Follicular Unit Transplantation. Vous n’êtes pas trop caléen anglais. Alors, on peut le traduire ainsi : Transplantation des Unités Folliculaires. On parle aussi de la méthode à bandelette. Bien sûr, avant de passer à l’intervention, le médecin va faire un bilan capillaire. Ici, le spécialiste va prélever une bandelette horizontale à l’arrière de la tête de son patient. La longueur de cette bandelette (8 et 25 cm) va dépendre des greffons à implanter. Elle sera découpée pour former des greffons comportant entre 1 et 4 cheveux. Le découpage se fait de façon manuelle.

Le chirurgien va procéder maintenant à leur implantation au niveau de la zone touchée par la calvitie. Il procède en effectuant de petites incisions sur la région du crâne concernée. NB : l’intervention depuis le prélèvement de la bandelette jusqu’à l’implantation des greffons se déroule sous anesthésie. Chaque greffon est ensuite soigneusement implanté au niveau des incisions. Il utilise une pince pour réaliser cette opération. Quand l’implantation est terminée, le chirurgien utilise un bandage pour protéger les greffes de cheveux. Il faut avoir que la FUT peut apporter entre 1000 et 5000 cheveux par séance. Après l’intervention, le patient peut ressentir une sensation de tiraillement.

 

Déroulement de la technique appelée FUE

Voici la signification du signe FUE : Extraction des Unités Folliculaires. Pendant la FUE, le chirurgien va prélever directement les bulbes sur une zone du crâne qui échappe à l’alopécie. On parle de zone donneuse. Pour que tout se passe bien, cette zone est préalablement rasée. En pratique, il extrait des greffons (1 à 3 cheveux) de façon manuelle ou motorisée. C’est un travail minutieux qui peut nécessiter un temps assez long. Lorsque le prélèvement est achevé, on passe à l’implantation des greffons dans la zone receveuse. Cependant, une préparation de cette zone est nécessaire avant les implantations. A l’instar de la FUT, le chirurgien effectue plusieurs petites incisions, chacune ayant environ 1 mm de large. Il utilise une microlame en saphir. Un par un les micro-greffes seront insérés dans les incisions.

Vous pourrez ressentir quelques effets secondaires après l’intervention. Il peut s’agir de gonflements, de croûtes ou des démangeaisons. Les désagréments disparaissent au bout de quelques jours. Toutefois, ces effets secondaires ne vont pas vous rendre la vie impossible. Les résultats sont très encourageants. En plus, à la différence de la FUT, la FUE ne laisse pas de cicatrice visible à l’œil nu. La méthode d’extraction des unités folliculaire (FUE) est recommandée lorsque le/la patient (e)souhaite couvrir une calvitie légère. N’oubliez pas de contacter un spécialiste expérimenté pour votre implant capillaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.