Pratiquer la méditation pleine conscience : pourquoi ? Comment ?

L’enjeu majeur de cette pratique n’est autre que l’apprentissage de la maîtrise du corps et de l’esprit pour vivre sereinement et harmonieusement. C’est une pratique qui nécessite une longue réflexion et détermination afin de finaliser le projet pour améliorer la vie. Les professionnels de la méditation conseillent vivement de ne pas se hasarder seul dans la pratique pour éviter les bavures. Le débutant doit avoir besoin d’un accompagnateur qui l’oriente pour franchir chaque étape. De nombreux témoignages ont confirmé les bienfaits de cette pratique. On note plus de sérénité, de calme et de confiance chezles adeptes et que leur vie a complètement changé grâce à la méditation pleine conscience.

Zoom sur la méditation pleine conscience

Pratiquer la meditation pleine conscience consiste généralement à apprendre à être présent. Autrement dit, tout individu doit avoir conscience de son existence réelle. La présence effective du corps est perçue ainsi comme non pas un rêve mais une réalité. Encore une fois, la méditation va donner l’impression de vivre pleinement la vie qui s’offre à soi. Dans une certaine mesure, elle est à l’origine héritée de la civilisation orientale. Pour ce faire, cette méthode s’introduit pratiquement par l’utilisation de la respiration pour se concentrer sur soi-même, sur son existence. C’est pourquoi on parle toujours de l’apprentissage à être présent. La concentration est aussi une évidence qui aide à éviter les pensées négatives et les obsessions. En réalité, on cherche à soulager et à aplanir tous les soucis et problèmes de la vie quotidienne. La recherche permanente de l’harmonie du corps et de l’esprit est l’objectif de la méditation. Les bienfaits qu’elle engendre est donc la prise de conscience qu’on est présent et qu’on vit. Et il faut considérer tous ces détails. On doit respecter certaines observations et un mode de vie qui évitent toute forme d’obsession. De manière plus réaliste, on est contraint de garder une vie décente qui n’a pas besoin du superflu.

La pratique quotidienne par des exercices

Pour avoir une autre idée plus précise de la méditation, il faut comprendre qu’elle n’a aucune restriction précise.Ni le lieu ni le temps, rien n’est fait pour la déranger. Au contraire, elle peut être associée à toutes les tâches quotidiennes pour ne pas compliquer les choses. La meditation pleine conscience se pratique de manière préliminaire par quelques exercices élémentaires. Ils sont tout à fait simples et peuvent ressortir immédiatement des avantages. En commençant régulièrement par la respiration pleine conscience dans la journée, on se concentre tout d’abord sur sa propre respiration. Tout cela ne demande que quelques secondes de pause qui servent d’intervalle entre deux actions successives. Puis, on reprend la concentration sur la respiration, et ainsi de suite. L’observation en permanence de l’inspiration et de l’expiration est une source de bien-être. Au fur et à mesure, on a l’impression que toutes les cellules du corpsparticipent à l’exercice. Les poumons y prennent part. Et en second lieu, la marche à pied et la petite ballade sont mieux prisées pour servir à la méditation. Le point de départ n’est pas ici le plus important au même titre que la destination. C’est le fait de marcher qui importe. En réalité, tout ce que l’on fait peut être des exercices de pleine conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *