Comment profiter du bienfait des plantes grâce à un vaporisateur ?

L’ancêtre du vaporisateur a vu le jour dans les années 1990, mais son succès est surtout fulgurant ces dernières années. De plus en plus de personnes en parlent parce que la vaporisation de plantes médicinales est plus tendance que jamais. Mais certaines personnes hésitent encore à passer le cap. Elles ne savent pas comment profiter du bienfait des plantes grâce à un vaporisateur. Vous vous posez la même question ? Voici quelques éléments de réponse.

Utiliser un vaporisateur de qualité

Étant donné le succès des vaporisateurs, ils sont sujets à la contrefaçon. Ainsi, il convient de s’en procurer auprès d’un distributeur fiable. On peut notamment trouver les meilleures marques et les meilleurs modèles de vaporisateurs du moment chez Docteur-Vaporisateur.com, un revendeur professionnel et reconnu.

Voici quelques modèles qui figurent parmi les plus appréciés du marché :

  • Volcano Digital, la meilleure version du Volcano Classic, un vaporisateur de salon signé Storz & Bickel et littéralement incontournable.
  • Aizer Air 2, un vaporisateur portable de la marque Arizer Tech avec un large panel de température de chauffe et une précision à toute épreuve.
  • Crafty 2020, un vaporisateur portable de Storz & Bickel qui se caractérise par une compacité qui est le critère qui manquait à ses performances.
  • Etc.

Vaporiser la plante en fonction des résultats attendus

Chaque plante ayants ses propres vertus, les résultats ne seront pas au rendez-vous si vous n’utilisez pas la bonne plante pour soigner un souci en particulier.

Ceux qui souffrent d’anxiété peuvent par exemple vaporiser de la passiflore, de la lavande ou de la valériane. La camomille quant à elle est recommandée contre l’angine. Vous avez de la fièvre ? Dans ce cas, il faudra trouver du thé noir ou du thé vert à vaporiser. Contre la migraine, la menthe poivrée figure parmi les plantes les plus recommandées par les adeptes de vaporisation.

Ce n’est bien entendu qu’un infime aperçu des plantes médicinales à vaporiser qui peuvent rendre votre quotidien plus agréable. Notez aussi que toutes les plantes médicinales ne se vaporisent pas. Certaines prodiguent mieux leurs bienfaits quand on les infuse, par exemple. Informez-vous bien sur la question pour mieux apprécier la phytothérapie.

Choisir le vaporisateur en fonction de ses besoins

Vaporiser des plantes médicinales est pour vous synonyme de moment de détente, loin des tracas du quotidien ? Un vaporisateur de salon vous conviendrait certainement. Profitez ainsi de vos plantes médicinales à la maison, en fin de journée ou le weekend. De plus, le modèle de salon est présenté comme le plus efficace pour une expérience optimale de vaporisation. En effet, il est doté des meilleures technologies puisque sa taille permet aux marques de les équipés des meilleurs composants, sans aucune contrainte d’espace.

Vous voulez profiter de la phytothérapie partout et à tout moment ? Vous ne pouvez pas vous passer de vos herbes et plantes alors que vous êtes rarement chez vous ? Un vaporisateur portable est plus recommandé dans ce cas. Facile à transporter et se glissant sans problème dans la poche ou dans les petits sacs, un vaporizer portable peut aussi se transporter tout simplement à la main.

Prenez le temps de vous informer et d’échanger avec des personnes déjà habituées à la vaporisation de plantes pour ne pas faire d’erreur. En plus de la correspondance de la plante avec la maladie ou l’inconfort à soigner, il faut vaporiser la plante comme il faut (à la bonne température, à la bonne dose, à la bonne fréquence, etc.) Les supports spécialisés en phytothérapie sont également indispensables. Pensez notamment à l’ouvrage Se soigner avec les plants, de Sophie Bartczak. Ce livre serait un excellent point de départ pour découvrir et comprendre la phytothérapie.

Les différences entre les protéines végétales et les protéines animales

Au nombre, des nutriments indispensables au fonctionnement de l’organisme humain figurent les protéines. Celles-ci peuvent être d’origine végétale comme d’origine animale. De ce fait, elles sont des caractéristiques distinctes. Découvrons ensemble les différences entre protéines végétales et animales.

Continuer la lecture de « Les différences entre les protéines végétales et les protéines animales »

Découvrir la médecine douce et alternative

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ce que l’on appelle la médecine douce, ou encore les pratiques de la médecine alternative. Néanmoins, ces appellations peuvent parfois paraître un peu barbares. Voici toutes les indications qui peuvent vous aider à mieux comprendre ce qui fait de certaines pratiques de la médecine douce. Découvrez tous les bienfaits de ce type de discipline !

Continuer la lecture de « Découvrir la médecine douce et alternative »

Les avantages surprenants de la consommation de viande de veau (en particulier de veau de lait)

Et si on vous disait que votre santé serait meilleure si vous mangiez du veau ? Ça semble incroyable, non ? D’autant plus que tout le monde nous dit de consommer moins de viande rouge, parce que, semble-t-il, elle serait cancérigène (comme beaucoup d’aliments d’ailleurs).

Qu’est-ce que la viande de veau ?

La viande de veau vient évidemment de la vache, la mère de la famille. Elle donne naissance à des veaux mâles et à des veaux femelles (également appelés génisses). Ces génisses vont grandir pour devenir des vaches laitières, remplaçant éventuellement la mère et continuant à contribuer à l’approvisionnement en lait.

Le veau mâle, quant à lui, a deux possibilités. Il peut arriver à maturité et devenir un bœuf, ou il peut être utilisé pour la production de viande de veau. Toutefois, seul un faible pourcentage de celui-ci sera utilisé pour cette production, ce qui explique pourquoi le veau coûte parfois plus cher que le bœuf en raison de sa rareté.

En général, cette viande provient de veaux âgés d’environ 20 semaines (5 mois) au moment de leur abattage. Pour commander les meilleurs viande de veau, une seule adresse : https://www.maisonboudet.com/categorie-produit/veau/

Quels sont les avantages de la viande de veau ?

En général, la viande de veau présente beaucoup d’avantages et de caractéristiques nutritionnelles.

Faible teneur en graisse : La viande de veau est maigre ou extra-maigre et contient beaucoup moins de graisse que la viande de bœuf.

Sélénium : Cette viande contient également des éléments comme le sélénium. Le sélénium aide à protéger le système contre les radicaux libres, qui provoquent des maladies cardiovasculaires et des cancers.

Fer : Le corps humain a besoin du fer contenu dans les globules rouges pour transporter l’oxygène. Le fer est également une grande source d’énergie.

Vitamine B12 : Cette vitamine nous aide beaucoup pour notre énergie. C’est comme une recharge. Elle aide également à la reproduction des globules rouges. Enfin, cette vitamine peut avoir un effet positif sur l’humeur.

Vitamine D : Cette vitamine, également connue sous le nom de « vitamine soleil », contribue au bon fonctionnement des muscles et à la santé des os.

Le phosphore : Ce métalloïde est omniprésent dans notre système et contribue au métabolisme osseux, au système neurologique et à l’énergie.

Le magnésium : En voici un autre qui nous est très utile ! Le magnésium combat la dépression et la spasmophilie, prévient l’arythmie et les maladies cardiovasculaires, et peut réduire la fatigue. Ce ne sont là que quelques-uns des bienfaits du magnésium.

Zinc : le zinc est excellent contre le rhume, la grippe, ainsi que contre certains problèmes digestifs. Certains disent même que le zinc pourrait protéger contre le cancer de la prostate.

Vitamine B3 : La vitamine B3 a de nombreux avantages ; elle aide à créer des hormones sexuelles telles que l’œstrogène et la testostérone. Elle contribue également à la production d’insuline et d’hémoglobine. Enfin, elle contribue à la création de la kératine, bonne pour la santé des cheveux.

Vitamine A : La vitamine A se trouve principalement dans le foie de veau. Elle permet de prévenir certaines maladies telles que le cancer du sein, la cataracte, la malaria, la rougeole, pour n’en citer que quelques-unes.

Quels sont les avantages de la viande de veau de lait ?

Quelles sont les différences entre la viande de veau de grain et la viande de veau de lait ? Il s’agit principalement de leur régime alimentaire. Le premier est nourri de céréales, de grains, de maïs, etc. Le veau de lait est nourri avec, vous l’avez deviné, du lait. Il peut s’agir de lait maternel ou même d’une formule de lait en poudre, mélangée à de l’eau, tout comme les nouveau-nés. Son régime alimentaire fait qu’il est logique qu’il ait cette couleur rose clair. Celle qui est nourrie au grain a une couleur plus foncée.

Les pros de la viande de veau nourrie au lait

Riche en nutriments : Comme mentionné ci-dessus, le veau de lait (et le veau en général) contient beaucoup de nutriments tels que des vitamines qui sont essentielles au bon fonctionnement du corps humain et du système immunitaire.

Tendresse : Le lait donne beaucoup plus de tendreté à la viande de veau. Et en dehors de leur régime alimentaire, les veaux nourris au lait sont généralement élevés moins longtemps que ceux nourris aux céréales, soit environ 5 à 8 semaines de moins. Cela donne plus de temps pour développer les tissus musculaires et les prive d’un peu de tendreté.

La taille : En général, ou du moins au Québec et en Ontario, les morceaux de viande de veau de lait seront un peu plus gros que ceux de veau de grain.

Pourquoi recourir à la gemmothérapie ?

Au fil des ans, les professionnels de la santé ont su développer leurs techniques afin de proposer à chaque patient un traitement adéquat quant aux divers maux et pathologies qui peuvent exister. Outre la médecine l’usage des produits pharmaceutiques, certains chercheurs ont décidé de se focaliser sur les propriétés médicinales de plantes et autres produits naturels. Cette technique est communément connue sous le nom de phytothérapie. Toujours dans l’optique de proposer une thérapie basée sur des végétaux, le docteur Max Tétau utilise le terme « gemmothérapie » pour la première fois en dans les années 1970. Également appelée « médecine des bourgeons » cette méthode consiste à concevoir des remèdes à base de bourgeons et de jeunes pousses.

Continuer la lecture de « Pourquoi recourir à la gemmothérapie ? »

Comment faire un test de paternité pour établir une filiation ?

Pourquoi faut-il réaliser un test de paternité ?

Mener une action en recherche de paternité permet de déterminer ou de contester un lien de parenté entre un enfant et un homme. Lorsqu’il y a des liens familiaux, il est souvent question de droit et d’avantages sociaux. Prouver la paternité permet ainsi de bénéficier de certains avantages tels que la pension alimentaire. En effet, le résultat d’un test peut bouleverser toute une vie en cas de reconnaissance de paternité. En plus de créer des liens, il assure le droit de garde de l’enfant et toutes les obligations qui vont avec. Au-delà de la procédure judiciaire, le test de paternité est également nécessaire pour déterminer les antécédents médicaux d’un enfant. En cas de maladie grave, des informations génétiques peuvent faciliter le suivi médical de l’enfant. Il peut notamment s’agir d’une maladie génétique transmise par le père de l’enfant. Dans ce cas, les soins adaptés lui seront facilement attribués.

Bien que le test ADN puisse prouver ou contester la paternité, il est nécessaire de lever les doutes en comparant les empreintes génétiques de l’enfant et du père présumé. Ce sont les données génétiques qui vont établir ou non des correspondances. Si les marqueurs génétiques correspondent, l’établissement de la filiation est prouvé. Dans le cas contraire, le père supposé est acquitté.

Quand faire un test de paternité ?

Réaliser un test de paternité est une pratique courante dans plusieurs pays du monde. Il s’agit en effet d’un moyen qui permet de changer des vies. En France, la loi interdit la réalisation de test de paternité lorsqu’elle sort du cadre juridique. C’est au tribunal de grande instance de décider sur la nécessité ou pas de réaliser un test dans des laboratoires agréés. Cependant, les recours sont multiples pour établir une filiation à travers différents types de tests de paternité. Vous pouvez notamment voir les instructions pour effectuer un test de paternité et pour lever le doute sur vos origines ou ceux de vos enfants.

Recourir à un test de paternité avant la naissance de l’enfant peut comporter des risques tels que la fausse couche. A l’instar du test de paternité prénatal invasif, les pratiques sont assez compliquées. Les tests peuvent se faire par échantillonnage de villosités choriales ou encore par l’amniocentèse. Pratiques, les tests de paternité postnatals présentent moins de complications. Pour cela, il est possible de réaliser un prélèvement du cordon ombilical au moment de la naissance même de l’enfant. Une prise de sang peut également être faite pour déterminer les séquences ADN des personnes concernées. Pour la majorité des tests de paternité réalisés, ils sont effectués par prélèvement des salives. Les échantillons permettent de comparer les marqueurs génétiques en laboratoires.

Comment faire un test de paternité invasif pendant la grossesse ?

Concernant le test de paternité invasif avant la naissance, la loi française ne présente aucunes dispositions particulières. Il s’agit d’un procédé qui se réalise à partir d’une prise de sang du père supposé et la mère pendant la grossesse. Comme le test de paternité est strictement encadré en France, cette pratique n’est pas encore disponible. En effet, il nécessite l’autorisation du juge et doit être effectué dans un laboratoire français agréé. Par ailleurs, il se fait depuis des années aux Etats-Unis. C’est notamment l’ultime recours pour la reconnaissance ou la contestation de paternité. Quant à la procédure légale, le test de paternité doit se faire qu’à partir de la naissance d’un enfant. La procédure dure en moyenne 20 mois, une attente qui peut paraître longue pour les familles concernées.

Allaitement maternel: est-ce une obligation?

Pour de nombreuses jeunes mamans aujourd’hui, il subsiste un véritable dilemme quant à la meilleure méthode pour nourrir leur bébé. Certaines se tournent directement vers l’allaitement maternel, mais d’autres par contre préfèrent opter pour les biberons et laits vendus en pharmacie. Pourtant, d’après plusieurs études, l’allaitement maternel serait très bénéfique pour le bien être d’un enfant. Qu’en est-il exactement ? Est-ce une obligation pour une mère de donner le sein à son bébé ?

Continuer la lecture de « Allaitement maternel: est-ce une obligation? »

Bénéficiez des différents soins dentaires proposés par les docteurs Dayez à Marseille

Bienvenue au cabinet dentaire des docteurs Dayez du 314 avenue du Prado 13008 à Marseille. Une équipe de chirurgiens-dentistes professionnels vous recevront sur rendez-vous ou en urgence pour tous types de traitements bucco-dentaires. Nos spécialistes peuvent également vous donner des traitements dentaires à but esthétique et toute l’équipe est prête à vous apporter conseil et expertise pour votre bien-être et votre santé bucco-dentaire.

Continuer la lecture de « Bénéficiez des différents soins dentaires proposés par les docteurs Dayez à Marseille »

Vêtements professionnels pour les métiers de la santé

Ce n’est pas pour refléter leurs compétences que les professionnels de santé portent des vêtements particuliers comme les blouses blanches, les calots médicaux et les sabots de sécurité, mais c’est plutôt pour paraître plus empathiques aux yeux des patients.

En effet, d’après les enquêtes menées par un centre hospitalier en Floride, les patients font plus confiance aux médecins et aux infirmiers qui s’habillent correctement et ont très peu d’estime pour les professionnels de santé qui mettent des tenues décontractées.

Zoom sur l’importance des vêtements professionnels, notamment des chaussures de travail médicales.

L’importance des chaussures de travail pour la médecine

Il existe différents types de chaussures de travail médicales, ne citant que : les sabots à petit talon, les sabots de bloc opératoire auto-lavables et les chaussures infirmières ultra-légères et modernes.

Quoi qu’il en soit, elles font partie des vêtements de travail en médecine et elles doivent impérativement être confortables et propres. La raison de cela est simple car les professionnels de santé sont tenus de les porter tout au long de la journée, que ce soit en position debout ou en marche.

Parfois, ils sont même amenés à parcourir de longues distances et à faire des va et vient dans les hôpitaux ou dans les maisons de repos pour assurer leur travail. Autrement dit, les mauvaises chaussures peuvent occasionner des douleurs aux pieds, voire même des douleurs dorsales si les sujets les portent sur le long terme.

Par ailleurs, en ce qui concerne la propreté des chaussures de travail médicales, il convient de rappeler que différentes saletés telles que des vomissements, du sang ou des sécrétions de plaies, peuvent se coller sur ces dernières si elles ne sont pas nettoyées régulièrement. Ce qui mettrait donc la santé de leurs porteurs et des patients en danger et ce qui est aussi très désagréable à voir.

Exemple de meilleures chaussures de travail médicales 2019

Pour donner un exemple précis de meilleures chaussures de travail médicales 2019, il y a lieu de citer le sabot de sécurité en cuir avec semelle polyuréthane mono-densité antidérapante et avec absorbeur de chocs au talon.

Cette chaussure est disponible en blanc et en noir et elle est particulièrement dotée : d’un embout de sécurité en acier ; d’une tige en cuir à traitement « high protect » ; d’une semelle intérieure en cuir ; d’une voûte plantaire anatomique sur matelas mousse ; d’une bride de maintien pivotante et d’une fermeture boucle.

C’est un dispositif amortissant et respirant qui convient aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Puis, il se décline aussi en plusieurs pointures, allant de 35 à 48.

Chaussures de travail et code vestimentaire

Les normes concernant les chaussures sont très strictes. En effet, les chaussures doivent pouvoir être lavées, changées plusieurs fois dans la journée. On imaginerait bien les infirmières porter des basket du fait des importantes distances qu’elles parcourent dans l’hôpital chaque jour. Mais la basket ne répond aucunement aux contraintes de soin et de protection vis à vis des maladies nosocomiales. A défaut de chaussures réellement souples, on pourra trouver des sabots personnalisés qui répondent aux exigences des établissements de soin.