Comment mieux aider un enfant victime d’un viol ?

Quand un enfant décide de révéler à une personne qu’il a été victime d’un viol, cela prouve qu’il a entièrement confiance en elle. De ce fait, cela engage une responsabilité. De quelle manière pouvons-nous aider un enfant qui a subi une agression sexuelle ?

Encouragez l’enfant qui a été victime d’un viol

Il faut retenir qu’en vous révélant son agression, l’enfant prend le risque d’être tabassé, voire tuer par son agresseur. Ainsi, encouragez-le et offrez-lui votre protection contre toutes les autres formes d’agression de la part du violeur. Faites comprendre à l’enfant qu’il a bien agi en vous révélant ce qu’il a vécu. Mais le fait d’être au courant de cet acte de violence sur un mineur n’engage pas seulement la responsabilité civile, mais aussi la responsabilité pénale. De ce fait, vous êtes tenu de dénoncer les faits aux autorités compétentes, c’est-à-dire la police ou la gendarmerie. Expliquez à l’enfant que vous seriez à ses côtés, qu’il n’est pas seul et qu’il ne risque plus rien avec vous à ses côtés. Bien que vous ne fassiez pas partie de la protection de l’enfance, vous êtes en mesure de le rassurer.

Soyez attentif à ce que l’enfant vous dit

Quand un enfant vous révèle qu’il a été victime d’une agression sexuelle, il n’est pas facile de garder le contrôle. Or, vous devez à tout prix contrôler vos émotions et continuer de l’écouter. Ne doutez pas de ses propos et ne montrez aucun signe si jamais vous soupçonnez quelques choses qui s’écartent de la vérité.

Dans tous les cas, continuez de l’écouter. En outre, évitez aussi de lui questionner trop, car ce n’est pas votre rôle. Le vôtre se résume simplement à être là pour lui. Il est important que l’enfant sache que vous le croyez, sinon il se sentira encore beaucoup plus mal.

Aidez l’enfant à ne pas se culpabiliser

Un enfant qui a été victime d’un abus sexuel risque de s’autoculpabiliser. Si aucun soutien extérieur ne lui est apporté, cela pourrait créer en lui un sentiment négatif qui croitra au fil du temps. Votre rôle est donc de mettre les points sur les i et de rétablir les choses. Rappelez-lui que l’agresseur n’avait nullement le droit de lui avoir fait ce genre de choses et que la loi est vraiment stricte quand il est question de violence sur les mineurs. Enfin, dites à la victime qu’elle n’y est pour rien et que l’agresseur sera poursuivi en justice pour son crime.

Quels sont les moyens de protéger un enfant d’une agression sexuelle ?

Les parents doivent adopter les bons réflexes le plus tôt possible. Ainsi, il faudrait qu’ils apprennent à leurs enfants les notions de bien et de mal, mais surtout ce qu’est une agression sexuelle. Pour que votre enfant puisse différencier les gestes convenables des gestes déplacés, dites-lui par exemple que ce n’est pas bien de toucher les parties intimes de ses camarades à l’école. Dans le cas où votre enfant souffre psychiquement après un abus sexuel, vous pouvez par exemple faire appel à un psychologue à Arlon pour l’aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *