L’amande d’abricot : un anti-cancer puissant

La croyance la plus commune promue par les sociétés pharmaceutiques et de la profession médicale est que les graines d’abricot bio sont un poison. C’est vrai jusqu’à un certain point. Des graines d’abricot bio contiennent du cyanure organique. Cependant, de nombreux aliments contenant du cyanure organique sont sûrs parce que le cyanure reste lié et enfermé dans le cadre d’une autre molécule et ne peut donc causer des dommages.

Lorsque vous considérez ce qui est bon pour votre santé, le monde des traitements naturels alternatifs du cancer offre un large éventail d’options. Des noyaux d’abricots bio sont utilisés par de nombreuses personnes dans le cadre de leur traitement contre le cancer naturel ou d’un plan de prévention du cancer. Néanmoins, c’est un anti-cancer très puissant, et dangereux.Bas du formulaire

Origine de l’amande d’abricot

L’amande d’abricot  a un goût très fort, naturellement amer. Son apparence, sa couleur, sa forme et sa texture sont identiques à ceux de l’amande, mais le noyau d’abricot est croquant.

Après avoir été soigneusement récolté, l’abricot va être lavé, coupé en deux et dénoyauté. La coque du noyau est entrouverte et l’amande est légèrement séchée au soleil. Le processus de séchage solaire est très respectueux de l’environnement et a un impact minimal sur le produit. Après plusieurs cycles de nettoyage, l’amande d’abricot est contrôléeafin de vous assurer qu’elle ne contient pas d’impureté.

L’amande d’abricot correspond aux graines qui se trouvent dans le noyau des abricots frais. Il existe deux types d’abricots : les abricots amers et les abricots doux. La variante douce se trouve dans les abricots cultivés pour la vente au marché des fruits alors que les abricots amers se trouvent dans les abricots sauvages ayant un goût beaucoup plus acidulé. Il existe des différences de forme : les amandes douces sont longues tandis que les amandes amères sont plutôt courtes.

L’amande d’abricot contient une part particulièrement grande de vitamine B17, alias l’amygdaline. Celui-ci dégageant cependant de l’acide cyanhydrique pendant la digestion, il ne faut pas excéder la quantité maximum de vitamine B17 par jour.

 

Anti-cancer

Il y a une enzyme appelée rhodanèse qui se trouve dans les cellules humaines normales en bonne santé, mais pas dans les cellules cancéreuses. L’amande d’abricot attire essentiellement des molécules de cyanure libre et les rend inoffensifs en les combinant avec le soufre naturellement. Ces molécules sont converties en un cyanate qui est une substance neutre et facilement transmise par l’urine sans conséquences sur les cellules normales.

Mais il ya une enzyme appelée beta-glucosidase qui se trouve uniquement dans les cellules cancéreuses, et est considéré comme l’enzyme déverrouillage des molécules amygdaline. L’amande d’abricot libère à la fois le benzaldéhyde et le cyanure organique de travailler avec les enzymes protectrices dans les cellules saines pour attaquer et détruire les cellules cancéreuses. Les saines des cellules non cancéreuses ne sont pas détruits dans ce processus naturel.

Dangereux pour l’humain

Il ne faut pas manger plus de trois amandes d’abricots par jour.

Entre 2012 et 2017, soit seulement 5 ans, 154 intoxications dues au cyanure contenu dans les amandes d’abricots ont été recensées par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses). Les amandes d’abricots, qui se trouvent à l’intérieur du noyau du fruit, sont réputées pour disposer de nombreuses vertus. Il leur est notamment attribué des qualités permettant de lutter contre le cancer. Pour les amateurs de confitures, il s’agit souvent d’un fait bien connu.

Il est désormais tendance de consommer des amandes d’abricots considérées comme un remède naturel. L’Anses alerte pourtant sur leur composition : elles contiennent du cyanure. En consommer en grandes quantités peut donc s’avérer dangereux pour la santé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *