L’équipement de premiers secours dans une entreprise

Une entreprise doit disposer d’un matériel de premier secours adéquat aux risques encourus par les salariés. Ce matériel doit être accessible rapidement et facilement par tous. L’obligation de disposer de matériel de secours est réglementée par différentes lois.

Quel matériel de premier secours doit être présent dans une société ?

Le matériel sera sélectionné en fonction des risques que l’entreprise présente ainsi que le type et le nombre de personnes pouvant appliquer les premiers soins (comme un secouriste). Le médecin du travail va avoir comme rôle de conseiller le patron de l’entreprise dans la sélection du matériel de premiers secours. Avec ses compétences et ses connaissances, il saura parfaitement quel matériel doit être présent selon la structure de la société.
L’acquisition d’un défibrillateur automatique externe (DAE) se fera en fonction des risques liés au domaine d’activité de la structure. Les risques peuvent être différents selon le secteur de l’entreprise. Cet appareil léger et portable donne la possibilité d’envoyer des chocs électriques à une personne en cas d’arrêt cardiaque.
Le choix de l’équipement de premiers secours n’est donc pas réglementé selon des lois ou des normes. Tout dépend de la taille de l’entreprise, de son activité, de la présence de risques éventuels et encore d’autres critères.

A quel endroit doit-il être stocké ?

Tout le matériel de premiers secours doit être rangé dans un endroit facilement accessible par les secouristes et proche de la zone à risque. Le local où est stocké tout l’équipement doit être balisé avec un signal présenté dans l’arrêté du 4 novembre 1993 : un rectangle ou un carré avec un pictogramme blanc sur un fond vert.
Ce local a alors pour obligation d’être facilement identifiable par tous pour ne pas perdre du temps à le chercher.

Un local de soin : est-ce une obligation dans une entreprise ?

Le Code du travail stipule dans l’article R. 4214-23 que pour les entreprises industrielles de plus de 200 salariés et les autres entreprises de plus de 500 salariés, un local doit être prévu et aménagé dans les locaux de la société. De plus, un dispositif permettant d’appeler les secouristes doit être présent à côté du local à soin.
Il faut bien comprendre que ce local ne substitue pas les compétences et les connaissances des services d’urgence. Si un accident se produit dans une entreprise, il faut contacter les urgences pour les informer de la situation. Soyez le plus clair et précis possible : chaque détail a son importance.
Commencez par analyser la situation : est-ce que le lieu de l’accident comporte encore des risques pour moi ou pour autrui ? Est-ce que des dangers potentiels peuvent survenir ? Sinon, approchez-vous de la victime et mettez-la en position latérale de sécurité (PLS). Cette technique est primordiale pour éviter tout risque étouffement, surtout si elle est inconsciente ou a du mal à respirer. Puis, contactez les urgences pour les avertir de la situation. Restez proche de la victime jusqu’à l’arrivée du service d’urgence.
Que ce soit sur la santé ou dans d’autres domaines comme le bien-être ou le sport, notre blog met en avant de nombreux guides et conseils. Consultez-les dès maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.