Que faire en cas de parasitose digestive ?

La parasitose digestive est l’infestation du tube digestif par des vers parasites. Même si cette affection est relativement bénigne dans les pays industrialisés, elle réclame cependant un traitement adéquat. Le respect de simples règles d’hygiène est également à adopter pour lutter contre la contamination. Vous saurez tout ce que vous devez connaitre au sujet des vers intestinaux, des symptômes et des traitements comme le Fluvermal en lisant cet article.

Parasitose digestive : la pathologie et ses symptômes

Lors d’une parasitose digestive, des vers parasites colonisent le tube digestif. Ils s’y installent pour se nourrir et se reproduire. Même si cette infestation n’est en soi pas vraiment dangereuse pour la santé des adultes, elle est tout de même la cause de symptômes fort désagréables et gênants. Ceux-ci peuvent varier selon la nature du vers incriminé. Il en existe 6 variétés principales qui se répartissent en deux groupes : les vers ronds ou nématodes : Oxyurose, Ascaridiase, Trichocéphalose, Ankylostomiase et les vers plats ou cestodes comme les différents tænias ou vers solitaires.
D’une manière générale, vous souffrirez de maux de ventre, de coliques, de démangeaisons principalement au niveau de l’anus surtout la nuit, d’un manque d’appétit entrainant une perte de poids ou au contraire d’une appétence exagérée pour la nourriture, d’insomnies, de nervosité, de fièvre, d’anémie, de fatigue, de diarrhées et de nausées. Une toux et de la fièvre peuvent apparaitre lors d’une complication. C’est le cas lorsque les larves des Ankylostomes passent dans les poumons.
Chez les enfants, une parasitose digestive peut entrainer un retard de croissance et causer de graves anémies dangereuses pour leur développement et leur santé.
Il convient d’éliminer ces vers parasites par un traitement efficace pour stopper les symptômes, éviter les complications et surtout la contamination de personnes proches de vous.

Fluvernal : un traitement efficace

L’élimination via les selles des vers intestinaux est essentiellement obtenue grâce à un traitement médicamenteux qui se présente sous la forme de comprimés à avaler ou d’une solution buvable. Un traitement comme le Fluvernal, tout particulièrement recommandé par les médecins pour lutter contre l’infestation du tube digestif par les vers intestinaux : oxyure, ascaris, trichocéphale, ankylostome, va agir comme un vermifuge.
La posologie va varier en fonction du poids de la personne atteinte. Votre médecin traitant tout comme votre pharmacien saura vous indiquer avec précision le nombre de prises, la quantité et la durée du traitement.
Sachez que les traitements anti vers intestinaux n’éliminent pas les œufs ou les larves mais uniquement les vers adultes. Il est donc impératif de renouveler le traitement 2 à 3 semaines après le premier traitement. Votre médecin vous conseillera également de bien surveiller leur élimination car ces dernières années, il a été noté une résistance des vers aux médicaments utilisés pour ces traitements.

Pour en savoir plus concernant les précautions à prendre pour éviter tous risques de contaminations notamment lors de vos voyages, n’hésitez pas à contacter votre pharmacien à son officine ou en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *