Qu’est-ce qu’un défibrillateur automatisé externe (DAE) ?

Le DAE est un appareil léger et portable permettant d’envoyer des chocs électriques en cas d’arrêt cardiaque soudain ou ACS. Les chocs délivrés par le DAE sont justement censés rétablir le rythme cardiaque normal.

Un outil pour prendre en charge un ACS

L’ACS survient lorsque le cœur subit des dysfonctionnements conduisant à une arythmie. Si ce n’est pas pris en charge dans les minutes qui suivent, cela peut vraisemblablement causer la mort de la personne.

La plupart des arrêts cardiaques soudains résultent d’une fibrillation ventriculaire. Celle-ci se caractérise par un rythme cardiaque rapide et non synchronisé. Le cœur doit être défibrillé sur les chapeaux de roue, car les chances de survie diminuent de 7 à 10 % pour chaque minute passée sans que le rythme cardiaque normal soit rétabli.

L’importance des DAE

Les défibrillateurs automatisés externes permettent au grand public de prendre en charge des urgences médicales nécessitant une défibrillation. Appeler les secours, effectuer une RCP et utiliser le DAE sont les trois gestes qui peuvent sauver la vie d’une personne en ACS.

Comment fonctionne le DAE ?

Un ordinateur intégré vérifie le rythme cardiaque de la victime par le biais d’électrodes adhésives. L’ordinateur calcule pour déterminer si la défibrillation est nécessaire. Si c’est le cas, une instruction vocale vous invite à envoyer les chocs électriques.

Ces chocs assomment momentanément le cœur et arrêtent toute activité. Cela permet en fait au cœur de battre à nouveau normalement. Il est important de rester attentif aux différentes instructions données par le DAE.

Qui peut utiliser le DAE ?

Des personnels non médicaux formés à la réanimation cardiopulmonaire peuvent se servir du défibrillateur automatisé externe. C’est le cas, entre autres, des policiers, des chauffeurs de taxi, des personnels de bord ou des agents de sécurité. On constate par ailleurs que la plupart des modèles de DAE sont destinés au grand public. Leur utilisation est d’autant plus facilitée que les instructions visuelles et/ou vocales permettent de réagir comme il se doit face à une personne en arrêt cardiaque soudain.

Certes, une formation spécifique à l’utilisation du défibrillateur n’est pas nécessaire. Force est tout de même de constater que les stages de secourismes proposés par des organismes comme la Croix-Rouge permettent de limiter les erreurs de manipulation.

Pour consulter de plus amples informations autour de la thématique, vous pouvez visiter le compte twitter de le défibrillateur.

Où les DAE devraient-ils se trouver ?

Les ambulances en ont forcément, de même que les véhicules des pompiers. On devrait aussi en trouver dans les véhicules de police et de gendarmerie. Les DAE doivent aussi être présents dans les zones publiques telles que les salles de sports, les centres commerciaux, les aéroports, les avions, les entreprises, les centres de conférence, les hôtels, les cafés et restaurants, les écoles ou encore les cabinets médicaux. Leur présence est aussi nécessaire dans des lieux privés où se réunissent un grand nombre de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *